Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jv dit Jyvais

 

C'est où la Galerie des Papiers PerdusDébut de l'été 2013 : de nouvelles œuvres « éphémères durables » ont fait leur apparition sur les murs de cet étroit boyau d'allée, au cœur des espaces industriels et portuaires du vieux quartier dieppois des pêcheurs, Le Pollet. Allons vite les admirer

avant que le temps les digère !

Regard de Pierre   Le Visiteur

 

Depuis quelques semaines, la Galerie des Papiers Perdus a « rouvert » à Dieppe. Elle n'avait d'ailleurs jamais été fermée, condition légale absolue pour une réouverture sans licence.

Catherine BottinneauAprès que vents et frimas eurent dilué dans l'espace palpitant -souffles, liquides, humeurs, ondes- les œuvres éphémères des exposants qui ne furent ainsi ni détruites, ni perdues, mais mimétiquement mêlées aux nappes phréatiques et aux nimbus, et ainsi retransmises par voie aquatique à tous ces frères humains qui ne les virent d'abord de leurs yeux, après que chiens, chats, bipèdes et colimaçons hantant cet étroit couloir entre deux artères du Pollet qui jouxte l'usine Saipol eurent laissé à hauteur d'entrejambe leurs messages hormonaux bruts, la Galerie accueille en la fin du printemps-début de l'été 2013 de nouvelles œuvres éphémères. Tout a (re)commencé par un lâcher d'escargots en bonne compagnie de Roland Schön et ses complices de toujours ou du jour.

collageJyvais est revenu quelque fois depuis lors fixer sur l'a-pellicule numérique quelques vues des créations nouvelles apparaissant selon les lunes et les jours.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-copie-eDe passage à Dieppe en 2012, la députée Karine Gloanec Maurin, vice-présidente de la Région Centre avait déjà découvert l'an passé, la Galerie des Papiers Perdus, « une magnifique idée créative du Dieppois Roland Shön », dont elle rendait compte « en deux images » sur son blog.

 

Roland SchönRoland Schön pour sa part évoque, avec une sorte de discrète jubilation, ces artistes et amis d'autres pays et continents, comme ces citoyens belges ou américains, qui lui envoient une œuvre de papier avec prière de bien vouloir venir les coller dans la galerie, un vœu qu'il réalise volontiers !

De Chine ou d'Australie, ou de Gruchet-le-Valasse, prenez vite, amis et inconnus votre billet pour Dieppe afin de visiter la Galerie des Papiers Perdus. Ou alors, pour le moins, rendez vous sur la Page Facebook de la Galerie et dites, s'il vous plaît, que vous aimez.

galerie des papiers perdus

galerie des papiers perdus PN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article