Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jv dit Jyvais

 

Marc DrayVoici enfin publiée une chronique de Myrisis, récupérée in extremis après l'accident survenu à mon disque dur. Les données ont été restaurées juste à temps pour l'ouverture du festival! Merci aux lecteurs et à notre contributrice pour leur patience. JV

Des sculptures de Marc Dray d'après les films présentés

au Festival L'Ouvre-Boîte 

par Myrisis

sculpture de Marc DrayA l'occasion de la 3e édition du Festival international du film de Dieppe, qui se déroulera du vendredi 24 au dimanche 26 septembre 2010, Marc Dray exposera une sculpture originale par film présenté. Les sculptures illustrant les films ont été conçues d'après les synopsis, spécialement pour l'occasion.

Depuis longtemps Marc Dray rêvait de mettre en sculptures des films cultes. On connaît les produits dérivés de productions hollywoodiennes comme « Star Wars ». Mais que des sculpteurs réalisent des œuvres à partir de films..., c'est complètement nouveau.

Après avoir illustré des œuvres littéraires (celles d'Antoine de Saint-Exupéry, d'André Malraux, d'Ernest Hemingway, de Victor Segalen notamment), des personnages littéraires (Le Petit Prince) ou de bandes dessinées (Corto Maltese, Tintin), Marc Dray se lance dans la transcription en sculptures de sa composition d'œuvres cinématographiques.

C'est en assistant à la conférence de presse présentant le Festival international du Film de Dieppe, L'Ouvre-Boîte, que Marc Dray a eu l'idée de faire part aux organisateurs de son projet : illustrer chaque film d'une sculpture de sa composition. Le président du Festival, Nicolas Bellenchombre,qui avait vu ses œuvres exposées au Bocal, le restaurant de DSN, a été d'emblée séduit.

Pour réaliser ses sculptures, Marc Dray a pu consulter les scénarios, photos, bandes-annonces et extraits disponibles sur Internet. « La principale difficulté a donc été de rendre l'atmosphère d'une suite d'images en mouvement sans pouvoir visionner le film,"Rubber" mis à part. D'après les documents que j'avais à ma disposition, je me suis demandé comment résumer symboliquement ce qui se passe. » C'est principalement à partir des synopsis que Marc a trouvé les idées pour concevoir ses sculptures. « Il ne s'agit pas de raconter tout le film mais de tenter de rendre l'atmosphère de l'histoire. » Et chaque sculpture a reçu un nom différent du titre du film. Outre la mise en sculptures des films, Marc Dray a réalisé l'ébauche pour un futur trophée d'après le dessin-logo officiel du festival L'Ouvre-Boîte.

Les sculptures originales seront exposées dans les différents lieux de projection des films, à savoir le Rex, le grand casino et Dieppe Scène Nationale, pendant toute la durée du festival.

Quel défi pour le sculpteur dieppois d'adoption que d'apporter sa participation, en illustrant chaque film en compétition par une sculpture originale ! Moteur : on sculpte !

Liste des sculptures d'après le synopsis des films :

1) « L'Equipée de la Grande Gueule », d'après « Robert Mitchum est mort », d'Olivier Babinet et Fred Kihn.

2) « Serial Killer », d'après« Rubber », de Quentin Duprieux.

3) « Les Dépitées », d'après « Des fillesen noir », de Jean-Paul Civeyrac.

4) « Faites vos jeux, rien ne va parc Dray et la «Partition chirurgicale», d'après «Sound of Noise» lus »,d'après « Les Amours imaginaires », de Xavier Dolan.

5) « Partition chirurgicale », d'après « Sound of Noise », d'Ola Simonsson et Johannes Stjärne Nilsson

6) « La Fureur du 9.1 », d'après « Belle Epine », de Rebecca Zlotowshi.

7) « Le Lever des entrelacs », d'après « Domona », de Djinn Carrénard.

8) « Les Champignons hallucinogènes », d'après « Kaboom », de Gregg Araki.

Marc Dray et la «Partition chirurgicale», d'après «Sound of Noise»

 

« L'Equipée de la Grande Gueule », d'après « Robert Mitchum est mort »

Commenter cet article

scal 23/09/2010 22:51



bravo Marc, une idée novatrice en effet sansparler des titres tous plus imaginatifs les uns que les autres. Un conseil chers spectacteurs, jetez y un coup d'oeil et parlez en autour de vous, ce
créateur mérite que l'on lui sculpte le respect.