Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par JV dit JYVAIS


undefinedLes Elections municipales 2008
auront lieu à Dieppe

undefined 

    Grande nouvelle, les élections municipales 2008 auront lieu à Dieppe. « ben oui, à Dieppe comme ailleurs...? »

    Que neni, si je vous dis à Dieppe, c'est à Dieppe que je veux dire et nulle part ailleurs. Et je n'écris surtout pas ça (ou pas ça surtout...) pour caser quatre fois le mot Dieppe en 4 lignes et être répertorié en tête de liste sur Google !

    Sur Internet, on peut faire beaucoup de choses. Par exemple demain, si vous voulez, vous pourrez corriger le vote du 5 mai en choisissant entre Nicolas Sarkozy et Olivier Besancenot comme Président Virtuel. Il y en a même qui voteront pour l'Abbé Pierre virtuellement aussi crédible et plus apte à gouverner que d'autres.

    Ne voilà-t-il pas que le journal 20minutes, qui distribue un quotidien gratuit dans le métro parisien mais a sû aussi se faire une place sérieuse sur le web a proposé aux cyber-électeurs de France de choisir une ville test pour y vivre les élections municipales « de l'intérieur ». Entre Chinon et autre Chalon, les votants ont opté pour Dieppe.

    Et voici DONC  tout pimpant et affamé, sortant de sa coquille, le poussin du jour, pas encore canard mais ça viendra, qui se nomme Le Blog de Dieppe. J'yvais, j'y cours : aussitôt répertorié sur L'Annuaire de Dieppe et des Environs. Dès le premier jour, quelques E-lecteurs avisés se sont précipités et ont commencé à poster frénétiquement leurs commentaires sur le duel de mars 2008 : à Dieppe, bien entendu.


Jean Bazin ou Sébastien Jumel, sans faire de l'a-politique...


    Dieppe aura cette originalité : on commencera par le second tour, entre bien sûr Jean Bazin et Sébastien Jumel. S'il le faut, on organisera ensuite un premier tour... J'exagère et je plaisante... Mais il va de soit que ces deux-là ont quelques belles longueurs d'avance : qui s'y frottera s'y piquera !

    Je ne fais pas, mes lecteurs réguliers le savent, dans l'a-politique. Mais tout de même, il faut reconnaître que ceux qui placent les deux adversaires sur un pied d'égalité ont tout à fait tort sur le fond politique de la chose mais pas si tort que ça d'un point de vue subjectif et humain.

    Sur le fond : Bazin et Jumel ne représentent pas les mêmes intérêts économiques et sont diamétralement opposés d'un point de vue social. Mais l'un comme l'autre est jeune, sportif, actif, souriant. Chacun -dans son camp voire au-delà- a une capacité de dynamiser et rassembler. Si techniquement Jumel a fait ses preuves en termes de compétence comme Vice-président diablement efficace du Conseil général, capable de rallier y compris des bourgeois à ses projets de redynamisation économique solides comme du béton, Bazin quant à lui peut passer auprès de beaucoup de petites gens : il sait faire oublier sa filiation politique d'adjoint d'Edouard Leveau, peut mettre de l'humain là où le social fait blessure et estomper sur le plan culturel son étiquette franchement de droite. Un site d'extrème-gauche le décrit comme Sarkozyste « pur sucre, pur fruit » mais sans le côté " pipole, Champagne et paillettes". Plus d'un dieppois de droite le préfèrerait sans doute...à l'Elysée que son modèle et mentor de Président.

    Une belle bataille en perspective avec pourtant un énorme manque que personne ne semble avoir encore noté : malgré la loi sur la parité (qui sera bien sûr respectée) on peut se demander si Patrick Juvet n'a pas écrit sa célèbre chanson rien que pour Dieppe : eh oui, Où sont les femmes ?

    Où sont-elles ? Et si, au final, Annick Leveau se présentait? Yvette Sannier, quant à elle, a tiré sa révérence...

 

 

Commenter cet article

arwenaravis 04/02/2008 17:00

Ca mérite d'être cocasse !! Chez nous c'est pareil, ils se préparent, mais bon ça me passionne pas vraiment ! Je ferai mon choix plus tard, car j'ai beaucoup de choses à faire en attendant !! bisous